Enquêtes d’insertion et suivi des diplômés

Comme toutes les formations de l’Université, les diplômés du master sont suivis dans le cadre des enquêtes à 1 an (plutôt entre 12 et 18 mois) menées par l’Observatoire de la vie étudiante (OVE).

Toutefois, l’observatoire est peu outillé pour le suivi des étudiants étrangers. C’est pourquoi nous maintenons une enquête propre au master pour consolider les informations, sans toutefois parvenir à l’exhaustivité.

Résultats de l’enquête du printemps 2014 :
(enquête à 6 mois pour les diplômés de 2013, 18 mois, 30 mois et 42 mois pour les autres diplômés)

Année Nombre de diplômés Nombre de situations connues Emploi Doctorat Autre poursuite d’études Recherche d’emploi
2010 43 32 16 15 1
2011 56 45 16 27 2
2012 51 35 17* 16 2
2013 55 50 10 29 4 7

* dont 1 créateur d’entreprise

Le taux d’activité (emploi ou doctorat) à 1 an est supérieur à 95 % pour les diplômés de 2010, 2011 et 2012.

La situation détaillée au printemps 2014 des 205 diplômés des 4 dernières promotions sorties est connue dans 79% des cas, soit 162 diplômés :

  •  87 diplômés ont poursuivi en doctorat dans différents établissements en France ou à l’étranger, soit un taux de poursuite en thèse de 54%, équivalent à celui enregistré lors des enquêtes précédentes. Toutes ces thèses sont financées et s’inscrivent dans l’un ou l’autre des dispositifs existants (contrats doctoraux, CIFRE, co-tutelles, …)
  •  59 diplômés occupent un emploi (CDI ou CDD) soit 36%, en France ou à l’étranger, dont un créateur d’entreprise. Le taux d’emploi est légèrement supérieur à celui enregistré lors des enquêtes précédentes (32%). Il était même beaucoup plus important et proche de 45% pour les années 2010 à 2012, la dernière promotion rencontrant plus de difficulté à s’insérer dans un contexte de marché de l’emploi dégradé.
  • 9 étudiants ont poursuivi des études en dehors du doctorat (5%) avec une hausse marquée en 2013, probablement à mettre en relation avec une insertion professionnelle plus difficile.
  • 7 étudiants, diplômés de 2013 uniquement, nous ont informé être encore en recherche d’emploi, 6 mois après l’obtention du diplôme.

Les situations non connues correspondent majoritairement à des étudiants étrangers que nous n’avons pas réussi à recontacter au moment de l’enquête.

Types d’entreprises des emplois :

Grandes entreprises (dont Schlumberger, Xerox, Siemens, General Electric, Valeo, VIE Jobin Yvon, EADS, Thalès Alenia Space), PME et cabinets de consultants, Start-up

Archives : Enquête d’insertion professionnelle des diplômés de